Les Fleurs du mal

Les 137 poèmes des Fleurs du Mal sont regroupés en chapitres eux-mêmes organisés d’une manière stricte : ils évoquent les tentatives du poète pour dépasser sa misérable condition humaine, par l’amour et l’art (ch. 1), l’observation de la société (ch. 2), l’ivresse (ch. 3), le mal (ch. 4), la révolte (ch. 5). Ces tentatives, chaque fois vaines, ne lui laissent d’espoir que dans la mort (ch. 6). Ces poèmes sont d’une forme classique (vers rimés d’une métrique régulière) mais d’un esprit poétique nouveau (les « correspondances ») qui ouvre la voie à ce qu’on appellera par la suite le « symbolisme ».