L’Art de la guerre

Il y a vingt-cinq siècles, dans la Chine des  » Royaumes combattants « , était rédigé le premier traité sur  » l’art de la guerre « . Sur son auteur, Sun Tzu, l’histoire ne fournit que quelques traits biographiques et peut-être sont-ils mêlés de légende. Mais son ouvrage, d’une concision admirable et toujours perceptible malgré les adjonctions des commentateurs, a été et demeure au centre de la pensée militaire d’Extrême-Orient. A la différence de Clausewitz, Sun Tzu ne fait pas de la grandiose bataille d’anéantissement le sommet de l’art du stratège. Si l’on peut détruire l’ennemi, on se jette sur lui ; mais la  » duperie « , c’est-à-dire la guerre totale du mensonge, peut faire mieux encore… Il faut lire Sun Tzu comme un grand classique empreint de sagesse, mais aussi comme la clé d’une meilleure compréhension de la pensée politique chinoise d’aujourd’hui.