La Peau de chagrin

La Peau de chagrin de Balzac est le premier succès romanesque signé Balzac en 1831, et connaîtra sept éditions du vivant de son auteur, inaugurant les Études philosophiques de l’édition Furne en 1846. Entre la peinture réaliste du Paris de 1830 et le fantastique, le roman raconte l’aventure de Raphaël de Valentin jeune marquis désespéré que le jeu et la ruine ont conduit au bord du suicide. Un antiquaire lui offre alors une peau d’onagre, talisman miraculeux qui satisfait tous ses désirs. Il peut avoir tout ce qui lui échappait auparavant, argent, amour. Mais tout a un prix : au moindre souhait exaucé, la peau rétrécit comme la vie de son propriétaire qui finit par quitter la société des hommes, renonçant au monde et à ses plaisirs, même si cette abnégation, ni l’amour, ne pourront le sauver.