Candide, ou l’Optimisme

Candide est élevé dans un château de Westphalie avec les enfants du Baron. Leur précepteur, Pangloss, disciple de Leibniz, leur enseigne que « tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles». Chassé du château, Candide parcourt l’Europe, l’Amérique, le Moyen Orient, à la recherche de Cunégonde, la fille du Baron, dont il est amoureux, et découvre le monde et les malheurs qui l’accablent. Il retrouve Pangloss, l’optimiste, et rencontre Martin, un philosophe pessimiste. Mais, au terme de son voyage, son expérience lui permet de penser par lui-même, et c’est lui qui dirige la petite communauté qui s’installe près de Constantinople pour y « cultiver son jardin ».